Garelli, Paul

Paul Garellli, historien et orientaliste LE MONDE Mis à jour le 22.07.06 | 14h54

Paul Garelli, historien et orientaliste, est mort samedi 8 juillet à Nice, à l'âge de 82 ans.

Né le 23 avril 1924 à Croydon (Grande-Bretagne), Paul Garelli fait ses études à Genève, puis à Paris, obtenant en 1951 le diplôme de l'Ecole pratique des hautes études (section des études historiques et philologiques), école qu'il retrouve en 1974 en tant que directeur d'études. Il entre au CNRS dès 1958, d'abord attaché, puis chargé (1963) et, enfin, maître de recherche (1967).

Il y dirige la section "archéologie et histoire des pays assyro-babyloniens" et fait partie du Comité national du CNRS. Docteur ès lettres en 1963, maître de conférences à la Sorbonne de 1967 à 1969, il y enseigne jusqu'en 1986 l'histoire ancienne des peuples de l'Orient sémitique.

En 1982, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Il occupe de 1986 à 1994 la chaire d'assyriologie au Collège de France.

Paul Garelli laisse une oeuvre importante composée d'études scientifiques et historiques (notamment Le Proche-Orient asiatique, en deux volumes, PUF, 1997-2002), d'articles universitaires et d'un "Que sais-je ?" sur L'Assyriologie (PUF, 1964).

Il demeure une référence pour les spécialistes de l'histoire de l'Assyrie, de la Mésopotamie, d'Israël.

garelli_paul.txt · Last modified: 2008/08/14 13:29 (external edit)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International
Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid CSS Valid XHTML 1.0